Centre Iannis Xenakis

Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Fichier
Collection
Exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Du territoire à l’oeuvre, et retour : pour une approche musicale du territoire sonore

Fichiers

Titre

Du territoire à l’oeuvre, et retour : pour une approche musicale du territoire sonore
Colloque International : De Xenakis à nos jours : Le Continuum et son développement en musique et en architecture

Description

Parmi les nombreuses voies explorées par Xenakis, tant en musique qu’en architecture, la notion de continuum est centrale, liée aux sources de sa pensée autant qu’à sa recherche formelle – sans négliger, bien entendu, les nombreuses rencontres qui ont jalonné son parcours.
Dans le cadre de cette communication, nous nous intéresserons plus particulièrement aux continuités qu’il a cherché à établir de manière constante entre ses œuvres et les formes de la nature, tant sur le plan des idées (la mathématique étant leur terme commun) que sur le plan de la « création », afin, notamment, de mettre en évidence la place importante qu’occupent certaines de ses œuvres et autres travaux dans une compréhension renouvelée de l’environnement sonore au sens large.
Que ce soit à travers la référence constante aux forces de la terre et du ciel, dans son goût pour la création de ses œuvres en plein air, depuis le Parthénon jusqu’au parvis de Beaubourg, mêlant sons artificiels et sons naturels. ou encore au fil de sa recherche sur la synthèse granulaire, la recherche par Xenakis d’une continuité essentielle entre l’environnement et l’œuvre sonore renverse les catégories traditionnelles du son, du bruit et de la musique, et participe, au même titre qu’un Luigi Russolo, qu’un Olivier Messiaen ou qu’un Murray Schaffer, à une évolution de la pensée musicale, et, à un niveau plus général, de sa place dans le monde des phénomènes sonores.

Cette évolution nous semble aujourd’hui porter un certain nombre de fruits, qui déborde le domaine strict de l’œuvre musicale et de sa création « publique », à travers des travaux de mise en valeur sonore de territoires où se croisent de multiples approches, esthétique, écologique, sociale, dans des processus qui mêlent composition, participation, éducation, sensibilisation, expérimentation.
Nous prolongerons donc la mise en perspective historique et musicologique de la continuité entre l’œuvre sonore et le territoire sonore, par la présentation de travaux réalisés dans le cadre d’une recherche personnelle, largement nourrie des travaux de Xenakis, sur les multiples dimensions du sonore et du musical, qui sortent des auditoriums pour investir les territoires métropolitains, pour dialoguer avec leurs paysages, pour réactiver leurs mémoires, pour rééquilibrer leur environnement. Deux travaux seront plus particulièrement convoqués à titre d’illustration : tout d’abord, la création d’une installation sonore au Parco d’Arte Vivente, situé dans le quartier Mirafiori à Turin, cœur - en friche - de l’industrie italienne et de la culture ouvrière locale. ; puis dans le cadre de la conception d’un projet de revitalisation centre historique de Goussainville, village figé depuis quarante ans, quasi à l’abandon, car situé dans le périmètre des « nuisances fortes » de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle.
Ces deux cas d’étude seront l’occasion de questionner ensemble la place du musical (symbolique, figuratif, mimétique, naturaliste, abstrait) dans la création des dispositifs sonores, d’interroger leur statut (œuvre ? scénographie ? aménagement ?), leurs relations avec l’environnement, avec leur(s) public(s), et les conditions sociales, techniques, politiques de leur mise en œuvre.

Source

Un fichier numérique uniquement

Date

Éditeur

Université de Rouen
European University of Cyprus
University of Cyprus
École nationale supérieure d'architecture de Normandie (Darnétal, Seine-Maritime)
Centre Iannis Xenakis

Format

Fichier vidéo numérique, .mp4

Langue

Type

moving image

Durée

29 minutes 28 seconds

Collection

Mots-clés

Citer ce document

Hollard, Arnaud. Conférencier et École nationale supérieure d'architecture de Normandie (Darnétal, Seine-Maritime), “Du territoire à l’oeuvre, et retour : pour une approche musicale du territoire sonore,” Centre Iannis Xenakis, consulté le 1 mai 2017, http://www.centre-iannis-xenakis.org/items/show/4077.

Commentaires

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>

Social Bookmarking